Cinq fleurs à voir dans le Queyras

En randonnée dans le Queyras cet été ? Chanceux ! Vous aurez sûrement l’occasion de rencontrer  bon nombre de jolies fleurs. Pour vous, nous en avons sélectionné cinq…

La Gentiane jaune

Aussi appelée grande gentiane, cette plante dépasse facilement 1 mètre de hauteur. Ses belles fleurs jaunes s'ouvrent entre juin et août. Les racines de la gentiane jaune sont utilisées pour fabriquer de l’eau-de-vie.

L’Epilobe en épi

Cette plante se rencontre très souvent en montagne à la lisière d'un bois ou sur les bords d'un chemin. Les fleurs, présentes en été, forment une grande grappe en haut de la tige. Elle est aussi appelée épilobe à feuilles étroites, Laurier de Saint-Antoine ou encore Osier fleuri.

Le Trèfle bai

Le trèfle bai, aussi appelé trèfle brun, se retrouve dans les pâturages des hautes montagnes. La belle couleur jaune doré de ses fleurs apparaît en été. Puis lorsque les fleurs fanent, elles deviennent brunes.

La Centaurée à une tête

Cette jolie fleur pourpre s’ouvre en juillet et août, et se rencontre dans les prairies de haute montagne. Les feuilles et la tige sont couvertes d’un duvet blanc. Le nom de « centaurée » provient de la mythologie grecque. En effet, une de ces fleurs aurait guéri Chiron, un centaure (être mythique mi-homme mi-cheval).

La Joubarbe

La joubarbe est une petite plante grasse.  Ses fleurs, qui apparaissent en été, sont roses, rouges ou jaunes selon l’espèce. On la trouve poussant sur les rochers, les toits, les murs… Ce sont ses feuilles charnues, constituant de véritables réservoirs d’eau, qui lui permettent de se développer sur ces milieux très secs.

J.D.

Posted on July 30, 2015 and filed under eTourisme, Biodiversité.