Un SIG pour le Charançon du palmier ?

Originaire d'Asie du Sud-Est, le charançon du palmier s'est progressivement répandu vers l'ouest depuis une trentaine d'années. Il a été introduit en Europe par l'importation de palmiers infestés du Moyen-Orient où il était présent depuis 1985. Il est rapidement devenu un fléau redoutable pour nos palmiers du Sud de l'Europe. En France.

téléchargement.jpg

Possédant un corps orange vif avec des tâches noires, d'une longueur de 2 à 4 cm pour 1.2cm de large. Les individus des deux sexes sont facilement reconnaissables car les femelles ont un rostre plus long et plus cylindrique que les mâles.

Le charançon mange tout ce qui est sucré même fermenté. Si pour l'instant il ne s'attaque qu'aux palmiers, nous pouvons craindre qu'il ne modifie son comportement et ne s'intéresse à nos vergers ou potagers.

La lutte contre ce ravageur est obligatoire.

Depuis le 21 juillet 2010 un arrêté national en fixe les modalités sur le territoire français.

Cartographier les palmiers sur un SIG est un préalable indispensable au piégeage de masse.

Le plus souvent, le nombre, la nature et la localisation (terrains publics/privés, topographie) des palmiers sont mal connus. Cartographier les palmiers sur un SIG est un préalable indispensable au piégeage de masse.

Charancon rouge.png

Anses propose deux scénarii différents possibles pour lutter contre le charançon rouge dans la zone méditerranéenne :

  • stabiliser la population de charançon rouge du palmier et limiter son aire d’extension géographique par des moyens de lutte adaptés ;

  • protéger en priorité, dans les zones infestées, les palmiers d’importance patrimoniale et proposer des espèces végétales de remplacement pour les zones non protégées.

Les Palmiers de la promenade des anglais
Posted on December 21, 2018 and filed under ecoReleve.