L'élevage connecté : une véritable opportunité

Le monde de l'élevage est pleine évolution. Dans un contexte d'élevage de précision, il est crucial d’avoir des données fraîches sur l'état sanitaire des individus. Le développement du numérique permet de proposer des outils performants pour optimiser par exemple le suivi personnalisé des animaux, la détection précoce des troubles de santé et du comportement (Minwoo Ryu et al., 2015, Lashari et al., 2018). Le gestionnaire de l’élevage peut aussi disposer en temps réel des données les plus fraîches sur ses bâtiments et les individus présents. La promesse de l'internet des objets prend alors tout son sens et plusieurs expérimentation ont déjà eu lieux autour d’élevage de poulets (Handigolkar et al., 2016) de porcs (Ma et al., 2011) et de bovins (Arvanitoyannis and Stratakos, 2012) et d’oies (Litt et al., 2019).

Le premier salon de l’élevage connecté

Saviez-vous que le premier salon de l’élevage connecté a eu lieu en janvier dernier au sein de l’exploitation du lycée agricole de Figeac ? Ce salon a été l’occasion de découvrir de nombreuses nouvelles applications et outils numériques au service des métiers de l’élevage. En effet, tout comme de nombreux autres secteurs, le monde de l’élevage est en pleine révolution numérique. De plus en plus d’objets connectés, de technologies se développent et permettent de faciliter le travail des éleveurs tout en améliorant leurs conditions de vie. De la santé et le bien-être des animaux à la gestion des fourrages en passant par le suivi environnemental, les technologies englobent tous les domaines.

Les enjeux de Elevage connecté

elevage connecté.png

Comment identifier l’individu ?

La difficulté réside dans un premier temps dans le choix de la méthode d'identification de l’individu.

Un système RFID se compose de transpondeurs et d’un ou plusieurs interrogateurs. Les interrogateurs RFID sont des dispositifs actifs, émetteurs de radiofréquences qui vont activer les tags qui passent devant eux en leur fournissant l’énergie dont ils ont besoin pour fonctionner. La fréquence utilisée par les interrogateurs est variable selon le type d’application et les performances recherchées.

Les bagues ne permettent pas une lecture automatique. Les puces RFID sous-cutanées nécessitent des lecteurs avec une puissance plus importante qu’un lecteur de puce traditionnel ((Chansud et al., 2008). Pour les jeunes il est difficile d’injecter des puce sous cutané sans mettre en danger l’individu.

Comment prendre une mesure avec précision ?

Les variations de poids sont des excellents indicateurs de l'état de santé d’un individu, la balance connectée doit être capable de réduire les erreurs et de fluidifier le processus de pesée et d’informer l’utilisateur sur des poids pathologique et aberrant. La difficulté réside dans le fait que l’individu est toujours en mouvement et le plateau de pesée n’est par conséquent jamais complètement stable. Les dispositifs doivent être durcis pour résister à des conditions d'élevage extrêmes et au mouvement de l’animal sur la balance.

Comment mettre en place des alertes ?

Les indicateurs ne servent à rien s’ils ne sont pas pris en compte et l’intérêt du dispositif est d’avoir une réponse zootechnique temps réelle à ces indicateurs de l’état de santé de l’animal. Notre enjeu et donc d’imaginer des systèmes à déclanchement qui ne soit ni trop sensible pour ne pas surcharger l’éleveur, ni trop peu pour éviter de raté une information importante. La variation de poids est fonction de l’animal de l’animal. Le dispositif doit donc être capable de calculer une variation « normale », « pathologique » ou « aberrante »

Comment re présenter et agréger les données ?

Comme nous l’avons vue de plus en plus d'objets connectés sont imaginés pour faciliter la vie des exploitants, améliorer les conditions de travail des éleveurs. La vision de l’élevage connecté est un ensemble de dispositif : des capteurs de mesures environnementales, des capteurs embarqués sur les animaux, et d’équipement sur les cages ou sur les mangeoires. Notre enjeux et d’agréer tous ces dispositifs pour avoir une image temps réel un l’élevage sous forme de tableau de bords intelligents.

Des objets connectés multifonctions

Les objets connectés ont plusieurs fonctions et permettent d’étudier l’animal dans sa totalité. En effet, les mesures peuvent se faire dans l’environnement de l’animal (mesure de la température ambiante, du taux d’humidité…), ou bien à l’aide d’un dispositif (contrôle du poids…), enfin, elles se font aussi directement sur l’animal à l’aide d’objets connectés qu’on lui met (collier connecté) ou qu’on lui insère (puces électroniques).

Nous avons développé plusieurs projet objectés connectés pour l’elevage et l’agriculture.

Si vous avez un projet, contactez nous.


Posted on October 4, 2019 and filed under Capteurs, iot.