Une mangeoire connectée

iFeedBird : un Camera trap RaspberryPi

Florian Fauchier, 26 ans, termine sa cinquième année en école d’ingénierie informatique. Il réalise son stage chez Natural Solutions pour le projet iFeedBird, un prototype de nichoir connecté.

Florian, en quelques mots, qu’est-ce qu’iFeedBird ?

C’est un projet de camera trap (piège photo). A l’origine, le projet consiste à réaliser un nichoir connecté, permettant de prendre en photo les oiseaux qui s’approchent. Aujourd’hui, nous poussons le projet un peu plus loin : le camera trap va être intégré dans une boîte permettant de la disposer à n’importe quel endroit choisi par l’utilisateur pour capturer des photos d’animaux : le pied d’un arbre, un rebord de fenêtre,…

Comment ça marche ?

Le système comprend d’abord un Raspberry (Pi). C’est un mini-ordinateur, qui a la puissance d’un smartphone, et qui a l’avantage de ne coûter que 35€. Ensuite, nous avons une caméra (appareil photo PiCamera) reliée à deux capteurs : l’un, à infrarouges (ondes magnétiques) et l’autre à ultrasons (ondes sonores). Lorsqu’ils détectent tous les deux une présence, la prise de photo est déclenchée.

mangeoire connect�e

Et une fois que les photos sont prises, que se passe-t-il ?

Toutes les photos sont stockées sur une carte SD, où se trouve aussi le système d’exploitation. Avec la clé wifi intégrée, les photos sont disponibles sur ordinateur et smartphone.

Quelle va être la suite de ton travail ?

Il y a encore de nombreuses améliorations à apporter au système qui n'en est qu'à ses débuts, mais une partie est d’ores et déjà opérationnelle. Le plus gros défi est aujourd’hui l’optimisation : pour faire en sorte que tout cela fonctionne avec un minimum de ressources, il faut rendre le système le plus autonome possible en énergie, et essayer de le miniaturiser. Par ailleurs, il faut encore ajouter les fonctionnalités pour manipuler les photos.

Et alors, ça te plaît ?

Quand je suis arrivé chez Natural Solutions, on m'a confié ce projet que je trouvais amusant, mais qui s'est révélé comme étant un vrai défi, notamment en raison de la concurrence qui propose des produits similaires.

Ce projet rentre parfaitement dans la philosophie de Natural Solutions : apporter aux utilisateurs un moyen d'en apprendre plus sur leur environnement avec les nouvelles technologies. C'est très excitant, car il y a des objectifs très précis à atteindre, et plaisant car je n’ai pas du tout l'impression de travailler : manipuler des ordinateurs de la taille d'une carte de crédit, y connecter des  capteurs ultrasons/infrarouges, tout cela pour capturer la beauté de la faune sauvage, c’est un vrai plaisir.

Jeanne dauvergne 

Posted on July 9, 2015 and filed under Hardware, Capteurs, Biodiversité, iot.