Le BIM et la Biodiversité (suite)

Quels pourraient être les apports du BIM pour la biodiversité ?

Scan-to-BIM-ava.jpg

Le terme BIM vient de l'anglais Building Information Modeling qui se traduit par Modélisation des Informations du Bâtiment. Le terme bâtiment ici est générique et englobe également les infrastructures. Ce n’est donc pas vraiment un outil de gestion de la nature. Il est toutefois intéressant d’imaginer, dans un contexte de bâtiment durable et de projets à biodiversité positive, un BIM ou les questions environnementales seraient prises en compte.

Un Bim encore adolescent

Le Niveau BIM 1 est le niveau auquel se situent généralement les organisations. Elles utilisent la CAO 3D pour la partie conception et la CAO 2D pour la communication sur les projets.

Le Niveau BIM 2 est un peu plus avancé. Toutes les parties prenantes du projet utilisent leurs propres modèles CAO 3D, mais ne travaillent pas sur un modèle unique partagé.  La collaboration dépend de la façon dont l’information est échangée entre les différentes parties.

Le Niveau BIM 3 peut être défini comme une pleine collaboration entre toutes les parties prenantes et disciplines au travers d’un modèle de projet unique et partagé.

Les BIM dans leur grande maturité sont encore trop rares, mais dans une logique prospective nous nous intéresserons ici à ce qui pourrait arrivé dans les prochaine années.

Bâtiment à biodiversité positive

Concrètement pour promouvoir la biodiversité dans un projet il existe beaucoup d’outils :

Les données de biodiversité peuvent être issues d’études de suivi ou de modélisation suite à la mise en place de ces dispositifs ou avant ou pendant les phases préalables. Les maquettes BIM sont très largement utilisées pour la conception et la visualisation, mais elles sont encore peu employées en phase d'exploitation pour améliorer la gestion et la maintenance.

Un processus complet

Bim et Biodiv.png

1.Produit des objets

Les objets de d’audit et les propositions de compensation sont crées dans un librairie d’objets


2.Héberge des objets

Bim Trees.png

Ces objets ont un impact sur la biodiversité. ils sont hébergés chez un ou plusieurs hébergeurs (eg: BimObject, polentis)

3.Utilise des objets

Les architectes et Bureau d’études choisissent les objets selon leurs critères d’impacts sur la biodiversité en positif ou négatif

4.Assure la concertation

La maquettes est utilisée en concertation avec les parties prenantes (eg Immersite)

5.Réalise le projet

L’entrepreneur réalise le projet en accord avec les recommandation listés dans le BIM

6.Réceptionne le projet

Le BIM manager réceptionne le projet et prend en compte les contraintes liées à la biodiversité

7.Assure la maintenance et le suivi du projet

Le Bureau d’étude réceptionne le projet et assure le suivi des dispositifs mis en place

8.Intègre le projet dans un BIM Global ( ou de quartier)

Le BIM manager du client prend, réceptionne la maquette et des enjeux de biodiversité du projet

Posted on April 3, 2019 and filed under Biomimétisme.