Le BIM vert : quels liens avec la biodiversité ?

Quel est le lien entre urbanisation et biodiversité ? Comment intégrer la biodiversité à sa construction ? Et si grâce au BIM le bâtiment devenait lui-même créateur de biodiversité ?

BIM vert et biodiversité

BIM vert et biodiversité

Le BIM (Building Information Modelling) “vert” est un modèle numérique de l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, il permet d’optimiser les ressources (énergie, eau, sol et matériaux), réduire la pollution, et fournir aux personnes une utilisation saine, confortable et efficace de l’espace. En effet, face au réchauffement climatique, à la pénurie de ressources énergétiques et aux défis de l’urbanisation (artificialisation des sols, réduction de la biodiversité), les acteurs du BTP s’intéressent de plus en plus aux écoquartiers et bâtiments écologiques.

Urbanisation et biodiversité

Les notions de biodiversité demeurent mal connues dans le milieu de la construction, elles sont pourtant les premières concernées quant à la réalisation d’un nouvel aménagement. En effet, une meilleure connaissance des écosystèmes et une compréhension des impacts d’un aménagement permettent de réaliser des projets de construction plus performants. Intégrer la biodiversité dans la conception d’un bâtiment, d’un quartier, d’une ville débouche la plupart du temps sur des solutions innovantes qui rendent le projet plus attrayant.

Comment intégrer la biodiversité à sa construction ?

Grâce au BIM et à Natural Solutions vous pourrez intégrer la biodiversité à votre construction. En effet, le BIM vert apporte de nombreux avantages :

Capture d’écran 2019-05-13 à 16.30.17.png

Le BIM

et ses 5 avantages :

Et Natural Solutions peut vous aider dans la collecte, la structuration et la valorisation de vos données de biodiversité pour être plus efficace et plus respectueux demain.

Le BIM créateur de biodiversité

Le BIM vert va même au-delà du respect de la biodiversité, en effet, il peut devenir lui-même créateur de biodiversité. Certains bâtiments désormais deviennent des lieux d’accueil et de développement de biodiversité. Végétalisation des bâtiments, création de potagers urbains : toitures, terrasses, murs, jardins deviennent acteurs dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il existe ainsi le label Biodiversity, porté par le CIBI (Conseil International Biodiversité et Immobilier) qui vise à faire émerger les projets les plus vertueux en matière de biodiversité. Il promeut les meilleures pratiques en matière de biodiversité urbaine pendant les phases de programmation, conception et construction du cadre bâti.

végétal.jpeg

Exemple d’un projet labellisé : Cap 3000

Le centre commercial Cap 3000 est situé à proximité de l’embouchure du Var, zone naturelle riche en biodiversité et classée “Natura 2000” : zone humide littorale de la Côte d’Azur, est un lieu de fréquentation et de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux. Pour préserver ce site naturel, le groupe Altarea Cogedim a alors crée une diversité d’habitats écologiques pour la faune et la flore locale en signant un partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). La construction du bâtiment s’est faite en tenant compte de nidification des espèces protégées et en développant la conception de verre sérigraphié pour éviter les chocs des oiseaux. Ce projet a permis de créer 17 760 mètres carrés de jardin, 4 450 mètres carrés de toitures végétalisées dont 1 238 mètres carrés de jardins accessibles.

TerrOïko et Setec : meneurs d’un projet ambitieux

TerrOïko et Setec ont été lauréats de l’appel à projets de la fondation Ferec (Colas, Vinci, EIFFAGE, SNCF, Réseau, IREX, IDDRIM et MTES). Leur projet est de faire un démonstrateur des opportunités offertes par la maquette numérique 3D pour la gestion environnementale des infrastructures de transports. Ils organisent un séminaire de travail national sur l’écologie numérique qui aura lieu du 26 au 27 juin 2019. 4 équipes de projets collaboratifs seront constituées. Pour en savoir plus ou s’inscrire rendez vous sur : https://oikolab2019.onera.fr/

Pour aller plus loin…

Il existe désormais une nouvelle dimension du BIM : le City Information Modeling (CIM). Il s’agit d’une expansion du champ d’application du BIM à la ville. Il ouvre de très nombreuses perspectives pour les collectivités, les aménageurs ainsi que les urbanistes. En effet, cette démarche de City Information Modeling permet de conceptualiser la construction et la gestion de toute une ville en données uniques contenant de nombreuses maquettes 3D intelligentes et structurées. Grâce à ce dernier, les enjeux de la ville deviennent compréhensibles par tous quelque soit leur niveau d’intervention. Dès lors, l’ensemble des acteurs de la ville deviennent parties prenantes de la construction et exploitation future du quartier.

Vous aussi devenez acteur et lancez un projet d’aménagement aussi performant que respectueux de l’environnement et de la biodiversité grâce au BIM et notre équipe.

Pour en savoir plus :